Roumaillac Chez Michel

Le Merlan

Leurs postes / leurs montages / leurs appâts
Répondre
Hors ligne Fisch
#1

Le Merlan

Message le

Généralités
Il existe trois types de merlan :
 Le merlan : Merlangus merlangus
 Le merlan noir : Polachius virens
 La merlu ou colin de Paris : Merluccius merluccius
Bien que la pêche professionnelle de ce poisson soit intensive, il reste
malgré tout parmi ceux qui se prennent le plus souvent à la ligne.
La taille légale de la pêche du merlan est de 27 cm. Le merlan de plus de
3Kg se pêche en bateau. Du bord, un merlan de plus d’1 kg est une belle
prise.
Morphologie
Le corps est allongé et est doté d’une tête pas très large et pointue.
Le corps des jeunes merlans aura une forme très allongée. La coloration varie selon l’endroit. Sur fonds sableux, il montre un dos brun
pâle, dans d’autres milieux, ce dos sera plutôt bleu verdâtre et les flancs et le ventre seront toujours blancs.
La mâchoire supérieure est proéminente, ce qui en fait un poisson qui se nourrit sur le fond. En plus de ses petites dents, il possède
une rangée de grosses dents pointues espacées, dirigées vers l’extérieur, afin de maintenir ses proies. Il est dépourvu de barbillon.
Nageoires : il est doté de trois nageoires dorsales et de deux nageoires anales, unies à leur base. Les nageoires sont bordées de blanc
argenté. On note une tache sombre caractéristique à la base de la pectorale.
Image

Reproduction
La maturité du merlan intervient à l’âge de 3 à 4 ans.
Le frai commence à la mi-janvier au large des côtes de l’Espagne et jusqu’à la fin mai sur les côtes de l’Islande. Dans les eaux littorales
françaises, il intervient entre février et avril. Le merlan fraie en pleines eaux à des températures qui seront comprises entre 10 et 15°.
La ponte se fera sur des fonds de 30 à 100 m de profondeur.
Après l’éclosion, les jeunes restent au large jusqu’à l’âge d’un an, avant de dériver vers nos côtes.
Le jeune merlan nage en compagnie des grosses méduses qui flottent en surface et ne semble pas être frappé par le venin contenu dans
les tentacules, il trouve là une protection naturelle contre les prédateurs et les oiseaux marins.
Habitat
Il est communément présent des îles britanniques, d’Islande et de la Bretagne, plus rare dans le sud de l’Atlantique et plus encore en
Méditerranée. On le retrouve également dans les ports au fonds pas trop vaseux, sur les plages à fortes déclivités, près des abrupts de
pointes rocheuses.
Le merlan fréquente aussi bien les fonds sableux que rocheux. Les jeunes mordent parfois dans quelques centimètres d’eau, les grosses
pièces vivent entre 30 à 100 m de profondeur. On le rencontre rarement dans les estuaires car il préfère les eaux fraîches et bien salées.
On le trouvera sur les hauts fonds du large, tout le long des plages à fortes déclivités et à l'aplomb des jetées.
Il vient à la côte d’octobre en mars. Les gros sujets aiment avoir au-dessus d’eux 30 à 100 m d’eau, c’est pourquoi on les rencontre
rarement dans les estuaires.
Nourriture
Les merlans seront très actifs au coucher et au lever du jour, mais malgré tout la nuit sera plus propice.
C’est un poisson que l’on trouvera dans tous les secteurs. Il inspectera tous les chenaux, les entrées dans les ports, les plages sableuses
ou rocheuses, qu’elles soient plates ou creuses. Il dévore alors une grande quantité de petits poissons : jeunes harengs, sprats et petits
gadidés, équilles, lançons, seiche ou encornet, crevettes grises...
L’arénicole est en première place dans le choix de nourriture du merlan, mais cette esche étant très difficile à trouver en hiver, il faut
alors se rabattre sur les gueulins de maquereaux, de sardine bien qu’ils tiennent moins bien sur l’hameçon. En dernier lieu, des lanières
d’encornet ou de seiches pourront convenir.
Techniques de pêche
Sur les côtes Cauchoises et dans les ports, le merlan apparaît dès les premiers froids, quelquefois il ne vient pas ou on ne le voit pas de
l’année.
Le merlan, dans des conditions normales, se nourrit au fond pendant le flot de la marée, il est alors souhaitable de pêcher avec un
long traînard non lesté.
Sur les plages, à l’approche de l’étale, bien souvent le merlan se rapproche de la surface, aussi il est conseillé de pêcher avec un
montage « pater noster ».
Les principales zones de pêches se situent en mer d’Irlande, en mer du Nord, ainsi que sur la façade Nord de l'Atlantique.
Il existe beaucoup de techniques de pêche qui permettent de prendre du merlan : le lancer récupérer, le flotteur coulissant, la pêche au
fond et le surf casting.
Les montages classiques « pater noster à 2 ou 3 empiles » seront les plus utilisés pour cette pêche de fond.
Appâts et leurres
Les arénicoles, la néréide, mais aussi des languettes de seiche ou de calmar ou des gueulins de poisson gras, tels que le
maquereaux, la sardine sont les esches les plus prisées du merlan.
Les grosses arénicoles noires sont un met de grande valeur et semble être un menu très apprécié par les merlans, surtout si on l’associe
à une chair de coque échaudée, placée entre la pointe de l’hameçon et l’arénicole, cet ensemble donnant de biens meilleurs résultats.
Les montages
Ils seront du même type que pour la limande, seule la taille des hameçons changera, au lieu des N° 4/6, ils passeront de 1 à 2.
Les nylons seront, pour les empiles de l’Amnésia, d’une longueur de 50 cm (avec accroche appâts). Le nylon du bas de ligne sera quant à
lui en 60/100ème.
Les empiles seront longues, d’un diamètre de 35 à 40 /100ème, et anti-vrilleur si l’on pêche sur des ouvrages.
Sur une plage, afin d’aller plus loin, il serait judicieux de raccourcir les empiles et de se servir d’accroche appâts.

Hors ligne JEROME92
#2
Avatar du membre
PECHEUR EXPERT
PECHEUR EXPERT
Messages : 4316
Enregistré le : 03 février 2009
Facebook : Nanterre (Region Parisienne)

Message le

merci pour ce post bien detaillé, en plus on est en plein dans la peche au merlans dans le nord @3

Hors ligne Fisch
#3

Message le

Salut Jerome,oui effectivement il semblerait que le nord soit plus propice à la pêche du Merlan...
Pour ma part je débute tout juste la pêche... Donc je ne possède pas vraiment de connaissances dans ce domaine "autrement que celles que j'apprends en lisant et parcourant notamment ce forum..."

D'aprés certaines lectures "pour ce qui est de la cote girondine" on le trouve près de l'estuaire de la gironde en particulier au verdon (le port Medoc) pour la région Aquitaine...

Hors ligne yamaha
#4

Message le

certaine nuit bien fraiche gélé tu peut en trouver au warf et certaine fois en grande quantite tu garde les plus joli ,mais en generale tu abandonne avant eux avec le froid

Répondre

Retourner vers « Technique sur les poissons »